Les aberromètres

Notre souhait a clairement été de mettre à disposition de nos patients une technologie de pointe actuelle. Ces instruments ont également été choisis pour leur polyvalence et possibilité d'adaptation à des traitements et indications opératoires futurs.

Un petit spot laser, une énergie faible, un bon eyetracker sont des paramètres indispensables pour un traitement individualisé (customisé). Une carte des défauts optiques (aberrations) et de la courbure antérieure de l’œil (topographie) permet ce type de chirurgie. Elle améliore et élargit encore les possibilités de traitement que nous offrons. L’aberromètre que l’on appelle Wavefront analyzer est le résultat de cette recherche. Le principe était déjà appliqué en astronomie sur les grands télescopes pour permettre de voir net des étoiles dont la lumière est déformée par son passage à travers l’atmosphère terrestre.

Une image (grille de petit point laser) est projetée au travers de la pupille sur la rétine. Une caméra infrarouge l’enregistre. Un logiciel analyse les déviations de ces petits points et établi une carte des défauts optiques dans leur globalité (aberrométrie). Une analyse de chacun de ces permets une corrélation avec la symptomatologie exprimée par le patient.  Si ceux-ci s’avèrent importants ou gênants, une correction laser peut être proposée.